Partage ton arc

La FFTA et les actions de Solidarité Internationale


Depuis plusieurs années, la FFTA essaye d’apporter son soutien au développement du tir à l’arc dans certains pays où les moyens font défaut aux fédérations membres de la World Archery. Cette aide prend plusieurs formes dont :

  • L’aide à la préparation de certaines équipes nationales
  • L’aide à la formation d’entraîneurs et d’arbitres
  • La fourniture de matériels issus de collecte auprès des clubs français lorsque ces derniers n’en n’ont plus l’usage.

L’action a été initiée au début des années 2000. Il s’agissait d’évaluer les différentes manières d’aider les fédérations de l’Afrique de l’ouest. La démarche à cette époque là était innovante et les bases de ce qui est fait aujourd’hui ont été bâties à ce moment-là. 

Si l’aide matérielle n’était pas envisagée au début de l’étude, elle a été initiée dans les années 2010 lorsque des présidents de fédérations francophones sont venus solliciter la FFTA. 

Quelle est la situation locale dans certains pays

Le travail effectué a permis de se rendre compte que les besoins étaient importants, les rencontres et certaines visites dans des pays d’Afrique ont montré le manque de moyens auquel les fédérations sont confrontées. 

La passion l’emporte et certains (pour ne pas dire beaucoup) pratiquent le tir à l’arc grâce à du matériel bricolé avec les matériaux de récupération disponibles. 

En 2014, après une visite sur place et la rencontre des dirigeants locaux, il a été décidé de mettre en place une vraie filière de récupération des matériels non-utilisés dans certains clubs pour les distribuer dans les pays en demande.

C’est ainsi que, sur le principe du bouche à oreille, du matériel a pu être envoyé dans certains pays

La FFTA intervient sur avis des chargés de développement de la World Archery. Après avoir diversement répondu aux premières sollicitations, il est apparu qu’il fallait formaliser les actions d’une autre manière. Le projet de création d’une Union Francophone (à l’instar d’autres sports) a lentement pris forme. Désormais, les fédérations bénéficiaires sont prioritairement celles qui ont adhéré à l’Union.

Participer à cette action solidaire : rien de plus simple !

L’archer peut y participer en déposant le matériel dont il ne se sert plus dans les points de collectes mis en place par son comité régional. 

Il pourra déposer des arcs (classique/Poulies, d’initiation/ de compétition), des branches, du petit matériel (viseurs, clickers, carquois, protège-bras, dragonnes etc). Le matériel doit être en bon état ou réparable. 

Ce matériel, envoyé à la FFTA, est trié, inventorié et réparé si nécessaire. Il sera ensuite envoyé à une fédération Africaine afin qu’un archer puisse prendre autant de plaisir à tirer que son ancien propriétaire.